Madagascar au Musée du Quai Branly
On 12 September 2018 | 0 Comments | Non classé |

 

Je cours à cette expo !

 

Description faite par le site du Musée du Quai Branly :

Située au large des côtes est-africaines, caressée par l’Océan indien, l’île de Madagascar est un continent en miniature. Une position exceptionnelle, qui explique une diversité – naturelle, linguistique, culturelle – unique au monde. Bien avant l’arrivée des Européens en 1500, ce fragment de terre a constitué un melting-pot extraordinaire au gré des voyages et migrations africaines, perses, arabes, indiennes et sud-asiatiques.

Ces métissages, indispensables à la compréhension de la culture malgache, l’exposition choisit de les révéler à travers les créations artistiques de l’île, chacune replacée dans son contexte et son époque. Un art méconnu, qui transparaît dans le quotidien de ses habitants, dans l’architecture, le mobilier ou les objets personnels (étuis, coiffes ou bijoux) au design épuré. Et qui gagne en raffinement, lorsqu’il a trait au sacré et au monde des défunts, comme en témoignent certaines pièces utilisées dans les cérémonies rituelles funéraires, à l’esthétique subtile, qu’elles soient tissées de soie (textiles) ou sculptées dans le bois (poteaux, sculptures) ou composites (amulettes).

Pour vous diriger sur le site du musée, cliquer ici.

 

*

 

Voici la présentation faite par le site du Routard :

En consacrant une grande exposition aux arts malgaches, le musée du quai Branly – Jacques Chirac dévoile l’histoire méconnue de l’île Rouge par le prisme de son remarquable patrimoine culturel. Et il était temps ! Il aura fallu attendre 72 ans pour qu’une manifestation d’une telle envergure soit à nouveau proposée au grand public français. Des vestiges des premiers peuplements à la vitalité de la scène artistique contemporaine que recèle la Grande Île, l’événement propose d’explorer près de 10 siècles d’art et d’histoire du 18 septembre 2018 au 1er janvier 2019.

Pour lire la suite de l’article, cliquer ici.

 

*

 

Madagascar,

Mon autre pays, mon autre racine.

Elle revient à moi grâce à la France, mon autre racine…

Combien de racines avons-nous/avez-vous ?

 

signé : Nirina Ralantoaritsimba

 

Leave a reply

  • More news